Pourquoi la bière fait pisser ?

Pourquoi la bière fait pisser ?

C’est une manière un peu grivoise d’aborder cette question, d’autres termes pourraient être mieux adaptés. Autant appeler un chat un chat, non ? Pourquoi la bière fait pisser, pourquoi il y a toujours des files d’attente de dingue aux toilettes des pubs, les deux sont assez souvent liés. La réponse est assez simple, c’est tout simplement chimique.

Buvez une pinte d’eau. Vous allez finir par avoir envie d’aller pisser au bout d’un certain moment. Refaites la même expérience avec la même quantité de bière… l’envie d’aller faire pleurer le colosse se fera sentir bien plus rapidement ! Vous allez uriner la même quantité d’eau, environ 0.4 litres, mais la durée entre l’absorption et… bah euh la miction, sera bien plus réduite !

Il y a une bonne explication à cela. Comme expliqué précédemment dans mon article sur la composition de la bière, un des éléments qui donnent l’amerture à la boisson est nommé le houblon. En plus d’avoir un pouvoir conservateur, notre ami le houblon est un diurétique, qui accélère l’envie de pisser, au même titre que le thé ou alors le café.

Pourquoi la bière fait pisser, l’alcool est également coupable

Comme autre élément à prendre en compte, il y a également l’alcool. Même s’il est présent en quantité minime par rapport à la quantité d’eau (entre 5 et 12% selon la bière), il fait intervenir des réactions chimiques dans votre corps.

L’alcool bloque la production d’une hormone anti-diurétique : la vasopressine ou ADH. Fabriquée par l’hypothalamus, une glande située dans le cerveau, elle favorise l’absorption de l’eau par votre organisme. Quand elle est bloquée, on pisse beaucoup plus, vu que l’eau va directement dans la vessie, n’hydrate plus assez l’organisme… et c’est la gueule de bois. Buvez donc beaucoup d’eau le lendemain d’une cuite monumentale, pour que votre cerveau soit hydraté correctement.

Mais alors, pourquoi le vin, lui aussi bien chargé en alcool, ne fait pas autant pisser que la bière ? C’est parce qu’il est beaucoup moins chargé en gaz carbonique, qui exerce une pression sur la vessie. Ce qui donne envie de pisser beaucoup plus rapidement.

Bière, chiffres et passages aux toilettes

Astuce : n’allez jamais aux toilettes après la première bière. Une fois votre bière descendue, l’envie se manifestera assez rapidement, mais essayez de vous retenir jusqu’à la fin de votre seconde bière. En agissant de la sorte, vous allez habituer votre vessie à la pression, les passages aux toilettes seront plus espacés. Si vous ne résistez pas, votre cerveau va s’habituer à une sensation de vide à l’intérieur de votre vessie et vous demandera d’aller aux toilettes beaucoup plus souvent.

Bière et urine
De quelle couleur est votre urine ?

Houblon et alcool sont donc deux joyeux lurons qui adorent vous faire pisser. Histoire de finir sur une petite note scientifique, voici quelques informations insolites et utiles.

  • Le record du monde de la plus longue miction est de 508 secondes
  • La contenance moyenne d’une vessie est de 300 à 500 ml, soit environ 7 à 11 shots
  • Les romains utilisaient l’urine comme agent blanchisseur des dents dans leur dentifrice maison
  • Si la couleur de votre urine est jaune clair, c’est bon
  • Si elle est de jaune foncé vers orange, vous ne vous hydratez pas bien
  • Si elle est marron, vous avez surement des traces de sang dans votre urine, ou une infection du foie
  • Si elle est rouge ou rose, c’est que vous avez une infection, des problèmes rénaux, ou un cancer
  • Si elle est multicolore avec des paillettes, c’est que vous êtes une licorne

Voilà pour la réponse à la grande question, pourquoi la bière fait pisser. La dernière note n’était pas forcément très joyeuse, consultez votre médecin si cela vous semble bizarre le matin en observant le contenu de votre cuvette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *