Comment déguster une bière ?

Comment déguster une bière ?

Boire une bière, c’est une activité que vous et moi adorons faire, qu’il s’agisse d’une bière artisanale, d’une bière maison, ou d’une bière industrielle. Chez soi, avec des amis, lors d’un apéro, lors d’une soirée, au bar après le travail. Le plus souvent, on boit sa bière pour se désaltérer, mais on peut très bien apprécier une bière, comme un amateur de vin déguste son verre en l’observant. Dans cet article,  en plusieurs étapes très simples, je vais vous détailler comment déguster une bière.

Comment déguster une bière, cela demande un peu de préparation

Soyons clairs tout de suite, je ne vais pas vous demander de faire des étirements ou de l’échauffement avant de déguster la bière. Pour apprécier pleinement l’expérience que vous allez vivre, il faudra préparer un peu le terrain. Et pas non plus besoin d’aller chercher le motoculteur au fond du jardin.

L’environnement dans lequel vous serez pour apprécier votre bière est primordial. Évitez les endroits trop bruyants, placez les enfants devant un épisode de Sam le Pompier et aussi, évitez les odeurs parasites, tels que les odeurs de cuisine, fumée de cigarette, car l’odorat aura un rôle primordial lors de votre dégustation.

Le choix du verreTeku Rastal

Le choix du verre est très important. Ne prenez pas un verre banal que vous utilisez pour servir le coca aux enfants, un verre à pied est le meilleur choix quand il s’agit d’effectuer une dégustation, car vous éviterez de réchauffer la bière avec votre main pendant que vous tiendrez votre verre. Il existe une multitude de verres à bière, je ne vais pas rentrer dans le détail, car ce n’est pas le but de l’article. Si vous souhaitez savoir quel verre correspond à quelle bière, je vous invite à lire cet article.

Vous pouvez autant trouver ce genre de verre dans un magasin type Alinea (prenez un verre supérieur à 20cl), ou alors les commander en ligne. Il existe même des verres spécialement conçus pour la dégustation, par exemple le Teku Rastal. Le verre doit être bien propre, sans aucun résidu ni odeur, pour ne pas altérer l’expérience. Pensez à bien laver votre verre entre chaque dégustation, le rincer à l’eau froide et le laisser sécher à l’air libre.

La température au moment du service

Là aussi, une attention particulière est demandée quand il s’agit de servir la bière. Dans la plupart des cas, on place les bières au frigo et on les boit avec une température qui dépasse rarement les 5°C. Mouais. C’est vraiment quand on veut se désaltérer, mais quand on rentre dans la dégustation, c’est une autre histoire. Suivant la bière que vous choisirez, le brasseur indiquera très souvent la température conseillée pour le service sur l’étiquette. Buvez une bière trop froide ou trop chaude et elle ne révélera pas l’intégralité de ses arômes, ce qui est très dommage. Ce serait comme manger un steak et qu’il n’a aucun goût. Décevant, non ?

Retenez une chose, le degré d’alcool dans votre bière aura un impact sur la température de service. Les bières avec assez peu d’alcool (disons jusqu’à 7°), se serviront entre 3 et 5°C et les bières plus fortes (abbaye, tripel…) seront servies à des températures dites de cave, soit entre 10 et 12°C. Il existe des exceptions, par exemple la Orval, qui est à 6.2°, mais qui demande à être servie entre 12 et 14°C. Vous comprenez aisément que les bières tièdes de la soirée de la veille qui traînent sur la table du salon sont dégueulasses, surtout pour des industrielles comme Heineken par exemple. Je vous inviter à consulter mon article sur la température de service de la bière, afin que vous soyez incollable sur ce détail de la dégustation.

Les conditions avant dégustation

Avant de procéder à votre dégustation, évitez de manger des plats épicés, de boire des alcools forts ou de fumer juste avant. Votre palais ne sera pas prêt pour réceptionner les arômes, votre expérience en sera gâchée. Il faut aussi que vous soyez détendu, ne « rushez » pas votre dégustation. Vous êtes là pour apprécier, pas pour remplir un CERFA à déposer demain à la première heure avant de vous prendre des pénalités.

C’est le moment de déguster !

Voici le moment tant attendu… la dégustation. Prenez l’heureuse élue et décapsulez doucement la bière. Faites attention, car certaines ont une tendance à vouloir prendre la tangente et s’échapper rapidement de la bouteille. Soyez donc prêt(e) à verser le contenu de votre bouteille dans le verre préalablement choisi si ce cas se présente.

Servir la bière

Verser la bière

Une fois la capsule ôtée, on peut alors servir la bière. Tenez votre verre de manière oblique par le pied (et non pas par la partie supérieure, pour ne pas réchauffer la bière par la chaleur de votre main) et versez lentement le contenu de la bouteille dedans. Au fur et à mesure que vous versez la bière, redressez le verre et éloignez la bouteille afin de créer un col de mousse. Ce dernier fera remonter les arômes de la bière, que vous pourrez sentir plus facilement. Si la mousse s’accroche à la partie supérieure du verre, c’est qu’elle est fraîche. Au fur et à mesure que la mousse va descendre, elle va faire un dépôt de mousse qu’on appelle les dentelles (ou lacing dans la langue de Daniel Craig). Le lacing est interprété de différentes manières : la propreté du verre, la quantité d’alcool, pour d’autres, c’est purement esthétique.

Une fois la bière versée, nous allons effectuer les 3 étapes de la dégustation : la vue, l’odorat et enfin le goût. Vous y êtes presque !

La vue

La bière repose maintenant dans le verre, levez-le et observez-le. Que voyez-vous ?
Bah euh… de la bière ?

Ouaip, mais elle est comment, cette bière ? Quelle est sa couleur ? Elle est claire, ou trouble ? La mousse, elle donne quoi ? Au delà de boire la bière, l’observer est important. En premier lieu, on observe la bière pour sa couleur. Elle n’est pas liée à la qualité de la bière, mais à sa composition, autant pour les malts, les fruits et autres composants de notre boisson favorite. Le pourcentage d’alcool n’influe en rien sur la couleur. Il y a ensuite la clarté, est-ce que votre bière est claire, troublée ?

L’odorat

Il est tout à fait normal lors des premières fois de ne pas pouvoir décrire ce que l’on ressent. Votre odorat, aura besoin d’une sorte d’encyclopédie des odeurs et des goûts afin que vous puissiez dire clairement ce que vous sentez. Après quelques dégustations, vous aurez en mémoire quelques odeurs qui reviendrons ça et là lors de la découverte d’une nouvelle bière. Par exemple, lors d’une dégustation dans un festival, ma bière m’a fait penser à de la terre retournée.

Il y a deux manières de sentir la bière : après avoir faire doucement tourner la bière dans le verre, faites passer le verre de gauche à droite, puis de droite à gauche, sous votre nez. Des arômes doivent apparaître, on peut également parler de bouquet. Selon les personnes, des odeurs différentes peuvent se faire sentir, n’ayez pas peur ou l’air inculte si vous sentez de la moutarde et que votre ami sente du vinaigre. Ensuite, sentez deux fois, de manière franche, dans votre verre. Qu’est-ce que vous sentez ? N’hésitez pas à noter ce que vous avez ressenti afin de ne pas vous y perdre. Moleskin a par exemple sorti un carnet pour déguster une bière. Si vous le souhaitez, il est disponible ici.

Le goût

On arrive enfin vers le clou de la dégustation : le goût. N’y allez pas comme une brute, en avalant d’une traite cette bière que vous observez depuis plusieurs minutes, ce serait du gâchis. Prenez une très légère gorgée et laissez circuler la bière dans votre bouche, pour qu’elle imprègne chacune de vos papilles. Sucrée, douce, amère ? (Il existe même des calculs pour déterminer l’amertume d’une bière, mais c’est assez complexe pour en parler dans cet article.) Pendant que la bière est en bouche, respirez avec le nez, puis avalez, les arômes remonteront encore plus dans votre cavité nasale, elles seront bien identifiables.

Et voilà ! Les bières du monde sont à votre portée. Vous avez maintenant toutes les clefs en main afin de pouvoir apprécier à sa juste valeur ce fabuleux breuvage qu’est la bière. Un conseil : faites-le entre amis, afin de pouvoir échanger vos impressions pendant la dégustation. Il existe même des cours de dégustation de bière, afin que vous soyez parés pour cet exercice. Si vous avez des questions, des remarques à faire sur cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire en dessous. Maintenant, vous savez comment déguster la bière.

Crédit photo mise en avant : Carlos Gracia Black beer via photopin (license)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *